accueil

Mémoire... Quoi de neuf ?

intervalle

25/10/2008

etoile Une nouvelle source de neurones dans le cerveau adulte

Classé dans:

C’est sans doute une vraie révolution dans la manière de penser et de voir notre cerveau. Au lieu de nous être entièrement donné à la naissance, il serait l’objet de compléments par adjonction de nouvelles cellules, soit dans les cas de développement normal, soit dans le cas de blessures ou de pathologies. Affaire à suivre avec attention.

En 2003, alors que les neurobiologistes considéraient depuis toujours que le cerveau et la moelle épinière ne pouvaient se réparer, en cas de lésion ou de maladie, la découverte de cellules souches au coeur du cerveau adulte par Pierre-Marie Lledo et son équipe, à l’Institut Pasteur (unité Perception et mémoire, CNRS URA 2182), avait bouleversé le dogme central en neurobiologie. Les chercheurs avaient en effet montré que certaines cellules nonneuronales, appelées cellules gliales, pouvaient se transformer en neurones, eux-mêmes capables d’intégrer des réseaux cellulaires existants. L’année suivante, la même unité avait identifié une molécule chargée d’attirer ces néo-neurones depuis leur zone de formation jusque dans le bulbe olfactif, une autre région du cerveau.

Aujourd’hui, Pierre-Marie Lledo et son équipe apportent de nouveaux espoirs pour les stratégies thérapeutiques qui visent à réparer le cerveau. En collaboration avec l’unité de Virologie moléculaire et vectorologie, dirigée à l’Institut Pasteur par Pierre Charneau, les chercheurs prouvent en effet que ces cellules souches de type glial, capables de se transformer en neurones, sont localisées non seulement dans la zone de formation qu’ils ont identifiée en 2003, mais également tout le long d’un tunnel dans lequel migrent les nouveaux neurones, ainsi que dans le bulbe olfactif.

Lire l’article de : Nadine Peyrolo ou Marion Doucet

Titre: Une nouvelle source de neurones dans le cerveau adulte

Date de parution : 24 Octobre 2008 < /a>


Retour

Réalisé avec WordPress